Stage de Formation intensive en Analyse Conversationnelle : 1ère Édition en langue française | Lisbonne, 21-25 Mai 2024

– Stage de Formation intensive –

L’Analyse Conversationnelle dans la Recherche et la Formation en Travail social

1ère Édition en langue française

Un ensemble de cinq formateurs/trices de l’Institut de Formation, Recherche, Animation, Sanitaire et Social (IFRASS) participent à la 1ère Édition en langue française du Stage de formation intensive en Analyse Conversationnelle ethnométhodologique organisé par Michel BINET, sur cinq jours, à Lisbonne, les 21-25 Mai 2024, dans le cadre des activités du LabFEACC :

Josvane ALBERT
Abdoulaye FAYE
Yoann GRIMA
Magali JULIEN
Delphine LLORET LLINARES

Cette 1ère Édition en langue française vient répondre à un besoin de formation généré par la participation de ces cinq formateurs/trices à un Projet de co-recherche praticienne portant sur les pratiques de formation des Éducateurs/trices de Jeunes Enfants (EJE), qui mobilise les apports de l’Analyse Conversationnelle (AC) : le Projet CACEx-PPF. En d’autres termes, cette 1ère Édition relève d’un modèle de co-formation en contexte de co-recherche.

Financé à l’abri d’une Mobilité de Formation des personnels (STT) de l’Agence ERASMUS +, le Stage de Formation aborde :

    • L’Analyse Conversationnelle ethnométhodologique, un paradigme de la recherche qualitative en Sciences Humaines et Sociales (SHS) : fondements épistémologiques et méthodologiques
    • Découvrir et décrire les rouages de la “machinerie” conversationnelle : (1) la régulation méthodique et systématique des prises de tours de parole et de leur alternance ; (2) la signalisation et la correction d’“erreurs” ; (3) l’organisation en paires adjacentes, dotées chacune d’une organisation préférentielle
    • Les apports de l’étude des comportements disruptifs et des escalades agonales : la “machinerie” conversationnelle et sa dimension microéthique révélées et mises en lumière par et dans les conflits verbaux
    • Applications de l’Analyse Conversationnelle dans la recherche et dans la formation en Travail social
    • La Co-Analyse Conversationnelle et Explicitante : un dispositif de co-recherche formation et praticienne issu du Projet CEA-CESF, mené à et avec l’ADAC

Le programme du Stage de Formation inclut la dynamisation de Sessions de formation à la recherche en AC par la pratique accompagnée de la recherche :

    • Une Session de formation initiale à la transcription jeffersonienne et multimodale de la-parole-et-le-corps-en-interaction
    • Une Session de formation initiale à l’utilisation de logiciels d’aide à l’analyse de données qualitatives, dans l’optique de l’Analyse Conversationnelle (ELAN & MaxQDA)
    • Sessions de co-analyse conversationnelle (Data Sessions)

Formateur : Michel BINET

23-05-2024, Lisbonne | Data Session – Stage de Formation intensive en AC. De la droite vers la gauche : Yoann Grima, Magali Julien, Abdoulaye Faye, Delphine Lloret LLinares, Josvane Albert et Michel Binet

D’autres éditions de ce Stage de formation spécialisé dans le domaine du Travail social, finançables à l’abri du Programme ERASMUS +, peuvent être réalisées, à la demande d’Établissements de Formation en Travail Social qui souhaitent valoriser les apports de l’Analyse Conversationnelle dans la formation et dans la recherche en Travail social.

Contact : michel.binet@edu.ulusiada.pt


 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Admin (21 mai 2024). Stage de Formation intensive en Analyse Conversationnelle : 1ère Édition en langue française | Lisbonne, 21-25 Mai 2024. Hybrida-IS. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11oww