Accueil

C a r n e t    d e    R e c h e r c h e

____________

n t e r v e n t i o n     o c i a l e  (IS)

— Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS

19 Équipes de chercheur-e-s

H y b r i d a – I S | https://hybridais.hypotheses.org/

Les Métiers-en-actes / Les Actes de Métiers

Dynamiques de professionnalisation


International Social Security Association
Source: International Social Security Association

 

_________________________________

Plateforme Hypotheses.org

Blogs scientifiques — Carnets de recherche

hypotheses-platform-for-academic-blogs-in-the-humanities-and-social-sciences

Catalogue des Carnets de recherche OpenEdition

Hybrida-IS http://www.openedition.org/18447

_____________________________________

 

LE PREMIER RESEAU INTERNATIONAL MIXTE DE RECHERCHE EN INTERVENTION SOCIALE

Universités – Écoles de Formation en Travail Social (EFTS)

gis-hybrida-is
Axes de Recherche « Les Métiers-en-actes – Les Actes de métiers – Dynamiques de professionnalisation »

Le réseau Hybrida-IS a été mis en place au cours du 1er semestre 2016 et a adopté la formule du  GIS (Groupement d’Intérêt Scientifique) le 1er juillet 2016. Forts d’une expérience de coopération Universités-Etablissements de formation en travail social (EFTS) dans la conduite de recherches en travail social/intervention sociale, 19 équipes de recherche (laboratoires de recherche universitaires et  établissements de formation en travail social) ainsi que des chercheurs à titre individuels se sont aujourd’hui engagés dans la création d’un réseau international regroupant, à ce stade, des chercheurs de France, Portugal, Suisse, Québec.

L’objectif n° 1 du réseau est d’apporter une contribution significative et originale à la mise en œuvre du processus de reconnaissance de l’intervention sociale comme champ de recherche via la structuration d’un réseau mixte (universités-EFTS) à partir d’une orientation scientifique spécifique, que nous avons intitulée : « Métiers en actes/Actes de métier et dynamiques de professionnalisation ».

Parler de « métiers en actes » et d’ « actes de métiers » permet de saisir l’effectivité des dynamiques de transformations des métiers aux prises avec de fortes tensions entre d’un côté la mémoire des métiers (les cultures professionnelles) constitutive des identités professionnelles et de l’autre les pratiques au quotidien confrontées à l’invention de réponses opérationnelles appropriées dans l’interaction avec les personnes accompagnées prenant en compte les cadres et outils des politiques sociales. Il s’agit ainsi d’étudier ensemble l’activité, les représentations, les identités, la culture et la rhétorique du groupe professionnel, qui font l’intervention au quotidien des travailleurs sociaux. Bref les éléments à la fois concrets et symboliques du travail et non seulement l’activité in situ.


Pourquoi l’appellation : HYBRIDA-IS ?

L’hybridité constitue en effet un bon marqueur du réseau, à plusieurs titres :

  • une hybridité institutionnelle : l’association de labos universitaires, d’instituts en intervention sociale au sein d’universités et d’équipes de recherche d’écoles françaises en travail social ;
  • une hybridité disciplinaire et scientifique : la volonté de croiser différentes approches disciplinaires (travail socal ; sociologie ; psychologie ; anthropologie ; linguistique ; sciences de l’éducation ; géographie ; philosophie ; sciences politiques) et courants théoriques ;
  • une hybridité des savoirs : la place donnée à l’activité des acteurs se traduit par le recours à des recherches conjointes ou collaboratives associant chercheurs, praticiens chercheurs et praticiens appelés de ce fait à croiser leurs savoirs respectifs.

Des enjeux scientifiques, institutionnels et professionnels 

•    Des enjeux scientifiques : structurer un champ de recherche en intervention sociale au sein de la communauté scientifique ;
•    Des enjeux institutionnels et professionnels : contribuer ainsi à l’inscription opérationnelle des écoles en travail social (EFTS) dans le champ de l’enseignement supérieur et de la recherche, au renforcement du dispositif de recherche au sein des EFTS en lien avec le processus LMD*, à la (re) professionnalisation du travail social et de la formation fondée sur la reconnaissance de ce qui fait le travail et la vie du social (individus, collectifs, organisations).

*LMD: Licence-Master-Doctorat


Les objectifs du réseau

  • Favoriser le développement de recherches ayant trait à l’orientation scientifique du groupement, dans le cadre de coopérations entre membres du réseau, par la mise en commun d’une partie de leurs ressources scientifiques, institutionnelles, humaines et financières
  • Valoriser les recherches passées et à venir aussi bien dans le champ scientifique que dans le champ de l’intervention sociale et de la formation afin qu’elles contribuent à la reconnaissance institutionnelle de ce domaine de recherche et à l’accompagnement des dynamiques de (re) professionnalisation du travail social et de la formation
  • Structurer une communauté scientifique comme support du développement d’un nouveau doctorat en travail social dans le cadre du processus en cours de « LMDisation » des formations sociales.

Un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS)

Un GIS est en place depuis le 1er juillet entre les 19 labos ou équipes de recherche suivants : 7 laboratoires universitaires de recherche ; 10 équipes de recherche d’EFTS ; 2 équipes de recherche étrangères d’ un Institut universitaire et de deux Hautes Écoles en Travail social (ISSSL-Université Lusíada de Lisbonne / HELHa & HÉNALLUX). Auxquels se sont joints à titre individuel près de 20 chercheurs issus d’autres institutions de recherche.


Équipe de direction

  • Directeur : Richard Wittorski (Professeur, CIVIIC Rouen), initiateur du réseau
  • Directeur adjoint : Philippe Lyet (Responsable du Centre de recherche de l’ETSUP)
  • Chef de projet : Patrick Lechaux (chercheur en sciences de l’éducation, Escol/CIRCEFT, Université Paris 8), initiateur du réseau
  • Pdt du Conseil scientifique (composé de 20 membres) : Didier Demazière, Dr de recherche CNRS, CSO/Sciences Po Paris.

Liste des membres | Lien


 

Réseau interdisciplinaire et international de recherches en intervention sociale / travail social