Journée d’étude co-organisée par le GIS Hybrida-IS et l’ENSEIS : les métiers de direction et de management dans le secteur social et médico-social | Lyon, 17 octobre 2023


Journée d’étude | Recherches et formations dans le réseau du GIS Hybrida-IS sur les métiers de direction et de management dans le secteur social et médico-social

__________________

Argumentaire

A l’image d’autres secteurs d’activités, l’encadrement des métiers du travail et de l’intervention sociale fait l’expérience de mutations importantes. Les travaux historiques de sciences sociales sur les cadres mettent en lumière la construction de ce groupe social (Boltanski, 1982) et son hétérogénéité (Groux, 1983). Des travaux plus récents documentent l’emprise grandissante du management dans le travail de ces personnes (Dujarier, 2017) les nouvelles dominations dont elles sont l’objet (Flocco, 2015), voire la souffrance ou l’inutilité qu’ils peuvent ressentir au quotidien (Graeber, 2018). Sociologues du travail et des organisations s’accordent quant à la prégnance d’un changement contemporain dans la conduite des activités de travail et d’un renouvellement des formes ou sources de dominations dans le travail (Flocco, Mougeot, Ruffier, 2019).

Dans le domaine sanitaire et social, l’extension du travail des cadres (Gadéa, Chéronnet, 2009) nous renseigne sur la perméabilité du mandat (Hughes, 1996) des travailleurs de ces organisations vis-à-vis des impératifs de rentabilité. Les transformations des organisations dans ce secteur induisent un changement dans le mandat des professionnels du travail et de l’intervention sociale. « Les établissements ou services sociaux et médico-sociaux se réorganisent pour se rapprocher du modèle de l’entreprise flexible qui échangerait, contre des financements publics, de la productivité, du juste à temps, de la compétence. » (Gadéa, Chéronnet, 2009 : 76). Dans ce contexte, comment penser aujourd’hui le travail des cadres du sanitaire et du social ?

Les références, pratiques, idéaux forgés dans ces secteurs permettent-ils toujours la tenue de leur poste de travail ? Vivent-ils un écartèlement entre les idéaux qu’ils défendent et les pratiques qu’ils sont pour partie contraints de mettre en œuvre (Divay, Gadéa, 2009) ou sont-ils créateurs de sens dans leur activité ?


Lyon, 17 octobre 2023 – Journée d’étude

Le GIS Hybrida-IS s’est saisi de ces questions à l’occasion d’une recherche sur l’évolution du métier de Directeur général d’association dans le secteur social et médico-social. Cette recherche a visé à identifier et à analyser l’activité réelle liée à la mise en œuvre de la fonction de DG.

Un livre présentant les résultats de cette recherche vient de paraitre dans la collection Intervention sociale et mouvements des métiers du GIS Hybrida-IS chez Champ social :

  • DUPUIS, Jean-Claude; LYET, Philippe; WITTORSKI, Richard (dir.) – Le métier de Directeur général d’association. Nîmes : Champ social, 2023

Lien vers la présentation de l’ouvrage : Cliquer ici

DUPUIS, Jean-Claude; LYET, Philippe; WITTORSKI, Richard (dir.) – Le métier de Directeur général d’association. Nîmes : Champ social, 2023

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Admin (25 octobre 2023). Journée d’étude co-organisée par le GIS Hybrida-IS et l’ENSEIS : les métiers de direction et de management dans le secteur social et médico-social | Lyon, 17 octobre 2023. Hybrida-IS. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/prlq